Nuits sonores, 20 ans : les premiers noms annoncés
Nuits Sonores Nuits Sonores
17 - 21 mai

les lieux

Nuits sonores dans ses lieux historiques et de retour dans la ville

Édition après édition, Nuits sonores cherche à bousculer ses formats et réinventer les expériences de ses lieux principaux. Cette édition anniversaire ne fera pas exception, puisque les Days se réinstallent sur leur terrain de jeu et d'expérimentation favori : celui des quais de Saône. Pour fêter ce retour, le festival pousse les murs de l'un de ses sites historiques pour agrandir l'espace extérieur et investir pour la toute première fois les murs du Azar, où se situera une quatrième scène.

À la tombée du jour, ce sont les portes de trois usines qui s'ouvrent pour offrir à chacun·e la possibilité de choisir sa propre expérience de nuit. Dans le 7e arrondissement, les Usines Fagor accueillent pour la sixième et dernière fois Nuits sonores : pour clore ce chapitre de l’histoire du festival, elles sont le cadre de quatre grandes messes fédératrices, avec une unique scène centrale, une scénographie entièrement repensée, et une jauge réduite. Sur la presqu'île, H7 accueille dans sa grande halle (ex-Halle Girard) une scène dédiée aux collectifs locaux, cœurs battants de la scène lyonnaise, pendant que Le Sucre propose des formats clubs intimistes de minuit jusqu'au petit matin.

Cette édition anniversaire sera aussi l'heure des retrouvailles avec certains des lieux emblématiques du festival : l'Auditorium de Lyon, qui redevient l'écrin du concert spécial, ou les SUBS, lieu majeur de la première décennie de Nuits sonores, qui devient le cadre de la résidence sur quatre soirs du duo américain Darkside. Mais aussi (surtout ?), un des lieux indissociables de l'histoire de Nuits sonores, et celui d'où tout est parti : la ville de Lyon et l'espace public sur lequel auront lieu les événements Public domaine.

Tous les sites principaux de Nuits sonores : 20 ans sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

carte :
liste
Auditorium de Lyon
L’Auditorium de Lyon, haut lieu symbolique de la ville, est devenu le lieu d’accueil des concerts spéciaux sur les dernières éditions du festival. Après avoir Kamasi Washington et AIR, l’Auditorium accueille pour la seconde fois Chilly Gonzales avec un nouveau show.
149 rue Garibaldi
Lyon 3e
Espace public
Retour à la ville et à l’espace urbain, le terrain de jeu historique de Nuits sonores : les places publiques sont cette année des passages incontournables du festival pour quiconque cherche à (re)découvrir la ville au rythme des événements Public domaine.
Lyon
HEAT Lyon
La halle à manger HEAT est un lieu de partage et de rencontres, qui agrège et fédère une communauté de restaurateur·rices à l’année, et accueille régulièrement des événements liés à Nuits sonores depuis son ouverture. En plus d’accueillir une partie du programme NS Lab, le lieu family-friendly accueillera en 2023 le programme dédié aux kids Mini sonore, festival dans le festival pour les enfants et leurs accompagnateur·rices !
70 quai Perrache
Lyon 2e
  • arrêt Hôtel de Région
  • arrêt Hôtel de Région ou Confluence
  • bus 10, 63 et C15 : arrêt Musée des Confluences
  • vaporetto : arrêt Confluence
Hôtel71, HEAT & H7
Situé au cœur du quartier créatif, culturel et artistique de Confluence, le triangle HEAT, H7 et Hôtel71 accueille pour la seconde année NS Lab : un programme réflexif hybride de débat d’idées qui réunira les publics de Nuits sonores et de European Lab au cours de rencontres, interviews, workshops et panels de discussion.
70—71 quai Perrache
Lyon 2e
  • arrêt Hôtel de Région
  • arrêt Hôtel de Région ou Confluence
  • bus 10, 63 et C15 : arrêt Musée des Confluences
  • vaporetto : arrêt Confluence
La Sucrière
En 2002, Arty Farty a été la première structure à investir la Sucrière. Elle est aujourd’hui l’un des lieux les plus forts et symboliques de Nuits sonores et l’écrin parfait pour son programme de jour, qui se réinstalle sur les bords de Saône en 2023. Pour la première fois, ce site de jour se dotera d’une quatrième scène au Azar, permettant d’élargir encore plus le prisme des esthétiques et des atmosphères proposées.
49-50 Quai Rambaud
69002 Lyon
  • Hôtel Région Montrochet
Le Sucre
Rooftop perché sur le toit de la Sucrière et passage incontournable de la scène électronique lyonnaise, Le Sucre sera à la fois site de jour et de nuit en 2023 : il accueillera l’une des scènes des Days et du Closing Day, dédiée aux lives et showcase, puis des formats clubs intimistes de minuit jusqu’au petit matin.
50 Quai Rambaud
Lyon 2e
  • arrêt Confluence ou Hôtel Région Montrochet
  • arrêt Hôtel de Région ou Confluence
  • bus 10, 63 et C15 : arrêt Musée des Confluences
  • vaporetto : arrêt Confluence
Les SUBS
Sublimes, subtiles, subversives, subjectives, substantielles, sub-culturelles : les SUBS se conjuguent au pluriel, c’est ce qui les rend si uniques. Ce lieu historique de l’histoire de Nuits sonores nous ouvre une nouvelle fois ses portes pour célébrer cet anniversaire ensemble, et accueillir une résidence exceptionnelle du duo américain Darkside, qui se produira à quatre reprises sous sa verrière.
8bis rue quai Saint-Vincent
Lyon 1er
Usines Fagor
Ancien fleuron de l’industrie au cœur de l’histoire ouvrière lyonnaise, l’usine d’électroménager Fagor-Brandt, située au cœur du quartier de Gerland, accueillera pour la sixième et dernière fois Nuits sonores en 2023. Pour clore ce chapitre de l’histoire du festival, les Usines Fagor accueilleront quatre grandes messes de nuit, avec une unique scène centrale, une scénographie entièrement repensée, et une jauge réduite.
65 Rue Challemel-Lacour
Lyon 7e
  • T1 - Debourg
  • B - Debourg
  • Chalemel Lacour
  • 34, 64 - Gabriel Rosset