25 - 29 mai

ARCHIVES

Toutes les éditions de nuits sonores - 2657
Nuits
Sonores
2018
16e édition
Du 6 au 13 mai 2018
Carte blanche : Amsterdam

Imaginé à Lyon pendant l’été et l’automne 2002, Nuits sonores a été pensé d’emblée comme un espace de brassage d’idées, de projets artistiques et d’initiatives culturelles.

16 ans plus tard, le festival conserve sa vocation de laboratoire culturel, artistique et urbain et construit, petit à petit, avec autant d’humilité que de détermination, un panorama exigeant et scénarisé des cultures contemporaines indépendantes, électroniques et numériques.

À l’écoute de l’époque, de ses enjeux et de son contexte global, Nuits sonores revendique depuis sa naissance une vision prospective et défricheuse, en quête des futurs créatifs, des artistes de demain et des esthétiques émergentes, toujours à l’affût des nouveaux usages, des nouveaux visages, des pratiques innovantes.

Ouverture, métissage, décloisonnement

Le festival conjugue les valeurs d’ouverture et de métissage, revendique l’universalité de la musique et cultive la transversalité et le décloisonnement artistiques, multipliant ainsi les incursions sur tous les terrains créatifs, du design, de l’image, du graphisme, de la cuisine ou de l’architecture éphémère. Fédérateur et accessible, Nuits sonores a le goût de l’hospitalité et de l’altérité, la volonté de rassembler les publics, au-delà des barrières générationnelles, sociales ou territoriales. La joie évidente de partager de grands moments avec le public.

Une ambition qui se traduit notamment par l’inscription territoriale de Nuits sonores au plus près des communautés de publics, des quartiers, des lieux de vie… Chaque année, le festival investit ainsi une quarantaine de lieux dans toute la ville : sites remarquables du patrimoine industriel, espaces quotidiens et lieux emblématiques…

Nouvelle temporalité, nouveaux espaces urbains
En 2018 Nuits sonores prend son temps et déborde joyeusement de son cadre habituel. 50 ans tout juste après mai 68, il est trop tentant de faire bouger les lignes et sortir des cadres ! Au bénéfice d’un calendrier inédit de jours fériés et de ponts (le mardi 8 et le jeudi 10 mai sont fériés) le festival s’étend sur 8 jours. Un Sunday Park en veillée d’armes dominicale (6 mai), une Inaugura- tion dès le lundi soir (7 mai), un quatrième « Day » le mardi (8 mai)… Mais encore un site principal de nuit (Fagor-Brandt) entièrement revisité sur le plan scénographique, visuel et de l’accueil du public, et surtout un retour de Nuits sonores à la Piscine du Rhône pour une très attendue Carte Blanche à Amsterdam. Lieu de diffusion des toutes premières notes du festival dès 2003, la Piscine intégrera cette année un dispositif urbain inédit, à l’échelle d’un micro-quartier festivalier se déployant du centre nautique à l’Université Lyon 3 et à la place Ollier. Un site unique qui accueillera et mettra en résonance la Carte blanche, le festival Mini sonore et le forum European Lab. Plus que jamais, Nuits sonores s’invente en 2018 comme un espace éphémère unique de liberté, de convivialité urbaine et de partage.

 

143000
Spectateurs